Thérapie de couple ou conseil conjugal ?

Je suis conjugothérapeute et conseillère conjugale en libéral depuis dix ans. Formée à l'EEPSSA durant cinq années de formation dont deux années dans cette spécialisation.

Si vous vous promenez sur internet vous verrez qu'il n'est pas facile parfois de faire la différence entre conseil conjugal et thérapie de couple tellement ils se ressemblent selon l'école ou tels professionnels.

Je ne vous parlerai donc ici que de la façon dont je procède car il est très important de différencier ces deux formes d'accompagnement pour savoir de quelle façon nous allons aborder les choses.

C'est ce que l'on nomme en langage "psy" poser un cadre. Dans un cadre il y a des limites et un espace à l'intérieur de ce cadre. Le cadre thérapeutique c'est : que fait-on durant les entretiens ? Comment le fait-on ? Quelle est la place de chacun ? Avec quel outil ? Pendant combien de temps, sur quel rythme....

Nous commencerons par le conseil conjugal.

Le conseil conjugal s'occupe en priorité du présent du couple, de sa situation actuelle. Biensur nous sommes tous issus de notre histoire, du passé de nos familles, imprégnés de notre environnement mais le conseil conjugal reste principalement centré sur le présent. Il est centré sur la solution et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir.

Parfois pour mieux comprendre quelque chose un aller retour vers le passé est nécessaire mais on ne s'y attardera pas dans cet forme d'accompagnement.

Il est approprié si vous consultez seul(e), si vous voulez consulter une fois ou de temps en temps de façon très ponctuelle. Approprié également s'il n'y a pas d'intentions de séparation déjà verbalisée ou pensées dans son for intérieur. D'autres paramètres rentrent en jeu, tout à fait personnel à chaque situation.

Le conseil conjugal sert par exemple à : 

  • vous permettre d'identifier un problème, de mettre de l'ordre dans vos pensées, de les éclaircir.
  • de prendre conscience peut-être de quelque chose ou d'enfin mettre des mots dessus.
  • d'explorer des pistes de réflexion auxquelles vous n'aviez jamais pensé.
  • de se comprendre et de comprendre l'autre. 
  • d'apprendre à mieux communiquer sur le fond et sur la forme.
  • de vous sentir soutenu(e), accompagné(e) dans ce que vous vivez.
  • de bénéficier parfois d'orientation vers d'autres professionnels, structures, administations etc..?

 

La thérapie de couple

Elle est envisagée lorsque les dysfonctionnements sont trop importants, c'est-à-dire lorsque différentes sphères de la vie de couple en sont affectées : le travail, la relation aux belles familles, la vie sociale et...

Ou lorsque ces dysfonctionnements sont trop anciens ou trouvent leur origine dans le passé personnel d'un ou des deux conjoints etc.

La thérapie de couple comme son nom l'indique se fait obligatoirement à deux. Une thérapie de couple que l'on réalise seul est pour moi une thérapie individuelle sur le thème de la vie affective mais certainement pas une thérapie de couple. On ne fait pas un couple seul !

Idéalement elle demande à chaque conjoint de s'engager à vouloir sortir de l'impasse (même s'il arrive que l'un des deux conjoints tire l'autre en consultation).

Elle est structurée par un protocole de travail et des règles afin que les entretiens se passent dans le calme pour la sécurité de tous.

Les entretiens se font à un rythme de deux fois par mois généralement. Il vous faudra identifier ce qui trouble votre relation c'est-à-dire que faites-vous chacun ou que ne faites-vous pas pour entretenir ce qui dysfonctionne.

Vous fixerez vos objectifs à atteindre et ce qui veut dire que ce n'est pas moi qui fixe le temps durant lequel vous serez en thérapie de couple mais bien vous.

Il ne s'agit plus alors comme pour le conseil conjugal d'entretien axé sur le présent et sur la recherche de solution, mais aussi sur les racines de votre difficulté. Cela demande un autre angle d'approche, plus de temps, plus d'engagement pour être efficace. Ce point est très important.

Je vous invite donc à prendre le temps de lire cette page si vous vous sentez concerné plus par la thérapie de couple que par le conseil conjugal. 

Je suis à votre disposition pour répondre à toutes vos questions si vous en avez avant de décider à consulter.